L'Evolution en voie d'illumination, l'exposition événement du Jardin des Plantes à Paris

·2 min de lecture

Evolution en voie d'illumination, c'est l'exposition qui enchante la nuit au Jardin des Plantes du Muséum national d'Histoire naturelle de Paris. Emerveillement et instruction garantis, selon la devise de l'établissement.

Avec sept paires de tentacules, nantis de pinces et autant de paires d'épines dans le dos, le ver marin Hallucigenia mérite bien son nom ! Les scientifiques qui l’ont découvert il y a plus de cent ans dans les schistes de Burgess, un site fossilifère du Canada, ont cru halluciner… et la bestiole est devenue emblématique du Cambrien, cette période qui a vu la vie exploser sous des formes extravagantes au fond des océans, il y a 500 millions d’années.

Un T. rex géant (et lumineux) de 27 mètres de long

En réalité, le ver ne mesurait que 2cm de long, mais une version démesurée, quoiqu’anatomiquement parfaite de l’animal est exposée actuellement au Jardin des Plantes de Paris, jusqu’au 30 janvier 2022.

Hallucigenia, le ver qui a fait halluciner les scientifiques, vivait aux fond des océans du Cambrien, il y a 500 millions d'années. © China Light Festival B.V. et Sichuan Tianyu Culture Communication Co., Ltd.

Avec le T. rex géant de 27 mètres de long, que le public peut traverser, Hallucigenia est l’une des pièces phares du parcours nocturne l’Evolution en Voie d’Illumination, qui présente plus d’une centaine de structures lumineuses, fruits du travail de recherche et de reconstitution des paléontologues du Muséum. De quoi s'extasier au spectacle d’étonnantes espèces ayant peuplé la Terre au cours des 600 derniers millions d’années ().

Un petit air... de Pokémons !

Les structures ont été produites par China Light Festival, une entreprise du Sichuan qui s'inspire du savoir-faire traditionnel des lanternes chinoises pour concevoir des parcours lumineux et des expériences immersives. De quoi réveiller nos imaginaires et nos connaissances. Les plus jeunes y découvriront des figures qui ont très certainement inspiré les Pokémons, par exemple.

Les visiteurs peuvent traverser un T. rex de 27m de long. Cette terreur a vécu au crétacé, une période qui fut celle de l'extinction brutale des dinosaures ©China Light Festival B.V. et Sichuan Tianyu Culture Communication Co.,Ltd.

L[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles