Levée du port du masque dans les transports : qu'en pensent les voyageurs et les scientifiques ?

C'est l'un des derniers endroits où le port du masque était encore obligatoire : le ministre de la Santé Olivier Véran a annoncé sa levée dans les transports mercredi à compter du lundi 16 mai . Cela concerne le métro, le bus, le train, l'avion et les taxis. Une nouvelle accueillie avec soulagement par beaucoup d'usagers à la gare Montparnasse de Paris, où s'est rendue Europe 1. "C'est une bonne nouvelle !", lance d'abord Véronique, tout sourire avec son masque au niveau du menton, et qui attend son train pour Agen, assise sur sa valise.

>> Retrouvez Punchline en replay et en podcast ici

"Je suis assez contente parce que ça fait deux ans que ça dure et ça commence à devenir un peu long", ajoute-t-elle au micro d'Europe 1, "surtout dans des trains bondés avec la chaleur. Ça fait du bien de savoir qu'on peut l'enlever."

"Sur les longs trajets, c'est très contraignant"

Un enthousiasme partagé par les voyageurs qui prennent souvent le train, comme Pascal, actuellement en transit à Paris. "Quand on est comme moi sur des longs trajets, c'est très contraignant", indique-t-il. "On reste conscient que le Covid est toujours là malgré tout, et qu'il faut rester prudent", tient-il à nuancer, mettant en avant "le respect des gestes barrières. On ne s'autorise pas tout non plus", ajoute le voyageur.

Si la levée du port obligatoire du masque est prévue pour lundi 16 mai, certains usagers impatients l'avaient déjà ôté mercredi après-midi. Toutefois, le ministère de la Santé recommande...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles