Levée de la garde-à-vue du policier ayant tiré sur un homme dans les Hauts-de-Seine

© Riccardo Milani / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP

La garde à vue d'un policier qui avait blessé par balle un jeune homme à bord d'une voiture dans les Hauts-de-Seine après un refus d'obtempérer a été levée mardi soir "dans l'attente de la continuation de l'enquête et des mesures techniques", a indiqué mercredi le parquet de Nanterre, sollicité par l'AFP. Le fonctionnaire a indiqué lors de son interrogatoire "ne pas savoir dans quelles conditions le coup de feu est parti", ce qui, pour le parquet, "constitue un des points sur lesquels les investigations devront porter".

Une enquête confiée à l'IGPN

Le policier, né en 1973, avait été placé mardi matin en garde à vue dans le cadre d'une enquête confiée à l'Inspection générale de la police nationale (IGPN) pour violences avec arme par personne dépositaire de l'autorité publique.

>> Retrouvez Europe Matin en replay et en podcast ici

Les quatre occupants de la voiture - trois hommes majeurs et une femme mineure - étaient toujours en garde à vue mercredi, afin de déterminer qui la conduisait lors de la poursuite, a détaillé le parquet à l'AFP. Mardi matin vers 5h30, la Clio avait refusé de s'arrêter à un contrôle policier à Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis) et pris la direction des Hauts-de-Seine.

Le passager transporté à l'hôpital

Elle a finalement été stoppée à Courbevoie par un stick, un outil permettant de crever les pneus. Selon les premiers éléments de l'enquête, les policiers ont tenté de faire sortir les occupants du véhicule aux vitres fumées, enfermés dans l'habitacle...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles