L'Eurozapping : Liverpool veut tester tous ses habitants, l'Italie reconfine

À Liverpool (Angleterre), c'est un dépistage d'un nouveau genre qui a vu le jour. Des files d'attentes s'allongent sur les parkings ou les gymnases. Les autorités veulent en effet que les 500 000 habitants soient testés en seulement deux semaines. Ce n'est pas obligatoire mais fortement conseillé. Les volontaires sont déjà nombreux. "Je dois m'occuper de deux membres de ma famille, vulnérables, à chaque fois que je vais les voir, j'ai peur de les contaminer", explique un homme. Si la campagne est un succès, le gouvernement britannique pourrait l'étendre à tout le pays. Le nord de l'Italie reconfiné L'Italie a décidé de reconfiner le nord du pays. À Milan, la célèbre Piazza del Duomo est déserte. Le nord doit revivre un nouveau reconfinement afin d'endiguer une deuxième vague qui inquiète. Il est prévu pour durer au moins quatre semaines. Enfin, vive inquiétude également en Pologne. Ces dernières heures ont vu la mort de 445 personnes et la contamination de 27 000 patients. Jamais le pays n'avait connu un si mauvais bilan. Dans les hôpitaux, les soignants redoutent cette deuxième vague, ils disent manquer de moyens.