A l'Eurovision, la France chante de plus en plus en anglais

franceinfo

C’est désormais une tradition. The Best in me, la ballade romantique de Tom Leeb qui représentera la France à l’Eurovision le 16 mai prochain, mélange paroles en français et en anglais. Une stratégie adoptée quasiment chaque année depuis cinq ans qui ne plaît pas au ministre de la Culture. Invité sur franceinfo vendredi 28 février, Franck Riester a dit sa volonté d'"obliger France Télévisions à choisir des chanteurs qui chantent en français". "Ce n'est pas la responsabilité de Tom Leeb", a précisé le ministre mais "sur un concours comme celui-là, on doit s'assurer que le français est la langue qui est chantée, quitte à perdre au final", a revendiqué le ministre de la Culture, souhaitant "défendre notre belle langue".

Si la tendance à chanter en "franglais", dans l’espoir d’obtenir plus de votes, n’est pas nouvelle, elle s’est accélérée ces dernières années. Pour mieux comprendre ce phénomène, la cellule Vrai du faux a identifié toutes les chansons interprétées par la France depuis la création du concours de l’Eurovision, en 1956, calculé le pourcentage de mots en français, en anglais ou dans d’autres langues, pour enfin les représenter dans un graphique.

Pourcentage des mots en français, langues (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi