L'Europe va partir à l'assault de Vénus avec la mission EnVision

·1 min de lecture

La mission a été sélectionnée par le Comité du programme scientifique de l’ESA le 10 juin comme cinquième mission de classe moyenne dans le plan Cosmic Vision de l’Agence, avec un lancement prévu au début des années 2030.

« Une nouvelle ère dans l’exploration de notre voisine la plus proche, et pourtant si différente, du Système solaire nous attend, déclare Günther Hasinger, directeur de la Science de l’ESA. Avec les missions Vénus récemment annoncées et dirigées par la Nasa, nous disposerons d’un programme scientifique extrêmement complet sur cette planète énigmatique pour une bonne partie de la prochaine décennie. »

De la tectonique des plaques sur Vénus ? Un nouveau rebondissement !

L’une des questions clés de la science planétaire consiste à savoir pourquoi, bien qu’elle ait à peu près la même taille et la même composition, notre voisine dans le Système solaire interne a connu un changement climatique aussi spectaculaire : au lieu d’être un monde habitable comme la Terre, elle évolue dans une atmosphère toxique et est enveloppée d’épais nuages riches en acide sulfurique.

Quelle histoire Vénus a-t-elle vécue pour arriver à cet état et cela présage-t-il du sort de la Terre si elle devait, elle aussi, subir un effet de serre catastrophique ? Vénus est-elle encore géologiquement active ? Aurait-elle pu autrefois abriter un océan et même entretenir la vie ? Quelles leçons peut-on tirer de l’évolution des planètes terrestres en général, alors que nous découvrons davantage d’exoplanètes semblables à la Terre ?

EnVision : comprendre pourquoi la voisine la plus proche de la Terre est si différente. © NASA / JAXA / ISAS / FLÉCHETTES / Damia Bouic / VR2Plane
EnVision : comprendre pourquoi la voisine la plus proche de la Terre est si différente. © NASA / JAXA / ISAS / FLÉCHETTES / Damia Bouic / VR2Plane

Tout savoir de sa structure, de sa surface et de son atmosphère

L’ensemble d’instruments innovants d’EnVision s’attaquera à ces grandes questions. L’orbiteur embarquera une série d’instruments européens, dont un sondeur pour révéler les couches souterraines, et des spectromètres pour étudier l’atmosphère et la surface....

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles