L'Europe pourrait revoir sa copie sur les carburants ?

La remise sur le carburant sera prolongée après le 31 juillet

On le sait, les véhicules thermiques ont un avenir de plus en plus restreint. À partir de 2035, plus aucun véhicules thermiques neufs ne pourra être vendus sur le continent. Si les constructeurs s'organisent pour modifier les motorisations des véhicules vendus, certains espèrent voir les instances européennes assouplir ses positions. Avec comme possible axe de travail, le sujet des carburants synthétiques.

Les carburants synthétiques privilégiés ?

En mars dernier, l'Association des constructeurs européens d'automobiles (ACEA), adressait à la Commission européenne ses préconisations sur la qualité des carburants. L'ACEA demande à l'Europe d'autoriser les pétroliers, ainsi que les constructeurs, à pouvoir travailler sur de nouvelles techniques d'affinage ainsi que de nouvelles techniques de production des carburants. Si la majeur partie du document concerne les carburants actuels, une autre partie laisse la porte ouverte à la production de carburants différents de ceux présents sur le marché aujourd'hui. L'ACEA précise ainsi "que le protocole de surveillance des émissions polluantes via le test RDE (Real Driving Emission) peut être fait dans différents pays avec des carburants de qualité différente." Ces carburants de "qualité différente" pourraient par exemple se rapprocher des carburants type HVO ou kérosène vert.

L'ACEA précise qu'elle souhaite que les recherches concernant le HVO soient développées. Selon l'association, les techniques de mélange de ce carburant...Lire la suite sur Autoplus

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles