L'Europe condamne l'extension du programme nucléaire iranien

Téhéran a commencé à produire de l'uranium enrichi à 60% dans une deuxième usine, et se rapproche donc des 90% nécessaires pour une bombe atomique.