L'Europe condamne l'extension du programme nucléaire iranien

La France, la Grande-Bretagne et l'Allemagne ont condamné l'expansion du programme nucléaire iranien. Ce mardi, l’Agence internationale de l’énergie atomique a confirmé que Téhéran a commencé à produire de l’uranium enrichi à 60% dans son usine souterraine de Fordo, en plus de la production déjà lancée à Natanz depuis le mois d’avril 2021.

L’Iran se rapproche donc des 90% nécessaires pour produire une bombe atomique.

Pour les puissances occidentales, il n’y a aucune justification civile crédible au programme d’enrichissement de l’Iran.

Cette nouvelle porte un coup aux espoirs de relancer l’accord sur le nucléaire iranien de 2015. Ce dernier avait plafonné l’enrichissement d’uranium du pays à 3,67%.

De son côté, la Maison Blanche a exprimé sa profonde préoccupation, face à la progression du programme nucléaire iranien.