L'eurodéputé Pierre Larrouturou en grève de la faim : "Nous exhortons les candidats de gauche à se rassembler"

·1 min de lecture

"Nous sommes 12 à avoir entamé ce vendredi une grève de la faim. Notre objectif est double : dire l'urgence et reconstruire l'espoir pour 2022. En dépit de ses discours, des rapports du GIEC et du Haut Conseil pour le Climat, et malgré les sanctions du Conseil d'État, Emmanuel Macron a non seulement enterré la plupart des propositions de la convention citoyenne pour le climat mais aussi ralenti gravement l'action climat européenne. Sur cette question vitale, il n'y a rien à attendre non plus de Valérie Pécresse ou de l'extrême droite.

Seuls les candidats de gauche et de l'écologie ont conscience de l'urgence climatique et portent des solutions à la hauteur des enjeux. Mais leurs divisions rendent toute victoire impossible.

Rester divisés, c'est accepter cinq années de perdues sur le front du climat. C'est nous condamner à des centaines de milliers de morts dans les prochaines décennies.

Parce que cinq années d'inaction climatique de plus seraient criminelles, et parce que les injustices sociales font chaque année des milliers de morts en France, nous exhortons Yannick Jadot, Jean-Luc Mélenchon et l'ensemble des candidats des gauches à construire un rassemblement suffisamment large pour gagner la présidentielle, en participant à la primaire populaire .

"

Perdre cinq ans dans la lutte contre le dérèglement climatique serait irrécupérable

"

Certes, la gauche a déjà perdu des élections mais en 2022 la situation est radicalement différente : perdre cinq ans dans la lutte contre le dé...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles