La lettre de remerciement aux Parisiens d'Ahmad Massoud, fils du commandant Massoud

·1 min de lecture

La ville de Paris inaugurera le 27 mars une plaque portant le nom du commandant Massoud, chef de guerre afghan combattant contre l'occupation soviétique puis le régime des talibans et assassiné en 2001. Son fils Ahmad Massoud salue ce geste de la capitale française et rappelle l'actualité du combat pour la liberté en Afghanistan dans cette lettre. "Paris, pour le peuple afghan comme pour tous les opprimés de la Terre, est depuis toujours la capitale de la liberté dans le monde.

C'est à Paris, en avril 2001, que mon père, le commandant Massoud, fit son unique voyage en Occident, avant d'être assassiné quelques mois plus tard par des sbires à la solde des terroristes, à la veille du 11-Septembre.

C'est à Paris qu'il reçut la plus belle récompense pour sa lutte de toute une vie contre l'extrémisme : l'accueil des Parisiens, sourires aux lèvres.

"

Son nom sera ainsi associé à ceux des libérateurs de leur peuple et de vos grands résistants et signifiera à jamais résistance, liberté, fraternité

"

C'est à Paris qu'en fidélité commune à sa mémoire sera inaugurée le 27 mars, dans une allée proche de la plus belle avenue de votre capitale et du monde, l'avenue des Champs-Elysées, une plaque portant son nom. Son nom qui sera ainsi associé à ceux des libérateurs de leur peuple et de vos grands résistants et qui signifiera à jamais résistance, liberté, fraternité.

Mon père, qui étudia au lycée français de Kaboul, était comme "ce héros au sourire si doux" dont parle votre grand poète national...


Lire la suite sur LeJDD