Lettre publique de Boris Johnson: Emmanuel Macron déplore les méthodes "pas sérieuses" du Premier ministre

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le chef de l'Etat a vivement critiqué le choix du Royaume-Uni de publier une lettre publique sur les réseaux sociaux afin de demander à la France de reprendre les migrants refoulés à la frontière.

"Pas sérieux". Interrogé sur la lettre de Boris Johnson publiée sur Twitter, demandant que la France reprenne les migrants arrivant en Grande-Bretagne, Emmanuel Macron a vivement critiqué la méthode britannique.

"Je suis surpris des méthodes quand elles ne sont pas sérieuses", a lancé Emmanuel Macron.

Poursuivant son propos, le chef de l'Etat a invité le Premier ministre britannique à privilégier les canaux diplomatiques traditionnels aux coups d'éclat sur les réseaux sociaux, estimant qu'"on ne communique pas d'un dirigeant à l'autre sur ces questions-là par tweets et par lettres qu'on rend publiques". 

"Nous ne sommes pas des lanceurs d'alerte. Allons, allons", a-t-il insisté lors d'une conférence de presse à Rome à l'issue de la signature d'un traité avec l'Italie.

"S'ils décident d'être sérieux..."

Ce vendredi, le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin a retiré l'invitation lancée à son homologue britannique Priti Patel à la réunion prévue dimanche sur le dossier des migrants. 

"Nous considérons la lettre publique du Premier ministre britannique comme inadmissible et contraire à nos discussions entre homologues. Par conséquent, Priti Patel n'est plus conviée dimanche à la réunion interministérielle qui est maintenue en format: France/Belgique/Pays Bas/Allemagne/Commission européenne", a-t-on commenté dans l'entourage de Gérald Darmanin.

Emmanuel Macron a indiqué que le dialogue avec le Royaume-Uni sur la question migratoire pourrait reprendre "s'ils décident d'être sérieux".

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Crise migratoire à Calais : Darmanin annule sa rencontre avec les Britanniques

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles