Lettre ouverte : "Aux parents qui ont invité la classe sauf mon fils atteint du syndrome de Down"

Facebook - Jennifer Kiss-Engele

Le message émouvant de la maman d'un garçon atteint du syndrome de Down a reçu le soutien de milliers d'internautes sur les réseaux sociaux. Cette Canadienne, peinée à l'idée que Sawyer soit le seul à ne pas être invité à l'anniversaire d'un de ses camarades de classe, a voulu marquer le coup en expliquant en quoi son fils était formidable.

“La seule raison pour laquelle vous avez cru BON de ne pas l'inviter à la fête est parce qu'il est atteint du syndrome de Down”, a déclaré Jennifer Kiss-Engele sur Facebook. Elle ne veut pas pour autant condamner les parents en expliquant qu’elle prend aussi sa part de responsabilité dans cette affaire.

“Ils veulent des relations profondes, ils veulent se sentir aimés”

“Ça ne peut être parce qu'il est malicieux, on ne pourrait rencontrer un enfant plus joyeux. Ça ne peut être parce qu'il est ennuyant, il a un excellent sens de l'humour et un rire contagieux. Ça ne peut être parce qu'il ne s'entend pas avec votre enfant, il nous a souvent parlé de lui”, raconte Jennifer au début de son post.

Comme tous les enfants de son âge, son fils ne veut pas être laissé à l’écart. Ne pas être invité à un goûter d’anniversaire alors que l’ensemble de la classe y est convié fait mal au cœur, rappelle-t-elle. "Les gens atteints de trisomie 21 veulent les mêmes choses que nous. Ils veulent des relations profondes, ils veulent se sentir aimés, ils veulent contribuer, ils veulent vivre des vies substantielles, et ils veulent être invités à des fêtes.”

Sensibiliser les plus jeunes

La Canadienne explique un peu plus loin qu’elle est sans doute responsable de cette mise à l’écart. Elle souhaite tellement que Sawyer soit accepté des autres qu’elle a cru bon en début d’année de ne pas expliquer son handicap à l’ensemble de ses camarades. Sensibiliser les plus jeunes sur la trisomie 21 les aurait peut-être aidés à accepter la différence de son enfant. “D'autres parents qui vivent la même situation que moi ont souvent pris l'initiative en début d'année d'informer la classe sur ce qu'est le syndrome de Down. Je ne l'ai pas fait et c'était une erreur de ma part. Pour moi, Sawyer est un enfant comme les autres et je n'ai pas réalisé l'importance de sensibiliser et éduquer les gens autour de lui. Il est de ma responsabilité d'expliquer que Sawyer n'est pas si différent de nous après tout.”

“Depuis, il n'arrête pas de m'en parler. Il brille”

Cette lettre ouverte à non seulement fait le tour du web mais elle a aussi permis à Sawyer de participer à l’anniversaire auquel il n’avait pas été convié. Les parents ont lu le mot émouvant de cette maman et ont expliqué à leur enfant en quoi il était important d’intégrer Sawyer. "Depuis, il n'arrête pas de m'en parler. Il brille", a conclu Jennifer, heureuse du dénouement de cette histoire.