Lettre des Bleus sur les droits humains : pour Raphaël Varane c'est «l'humain qui s'exprime»

Au lendemain de la sortie du capitaine des Bleus , Hugo Lloris, en conférence de presse, annonçant une opération imminente sur la dénonciation des conditions humaines au Qatar , c'est par un communiqué que les Bleus ont décidé d'agir. L'équipe de France a dévoilé, mardi après-midi, une lettre soutenant les ONG œuvrant pour les droits humains. Raphaël Varane a déclaré au micro d'Europe 1 Sport qu'à travers cet acte, c'est "l'humain qui s'exprime avant tout."

>> LIRE AUSSIAffaire Cristiano Ronaldo : «On essaye d'apaiser la situation», déclare Raphaël Varane

Un "attachement au respect des droits humains"

Dans cette lettre, les Bleus rappellent leur "attachement au respect des droits humains et (leur) refus de toute forme de discrimination", avant d'annoncer leur soutien aux "ONG qui œuvrent pour la protection des droits humains, au travers du fonds de dotation Génération 2018 auquel tous les joueurs de la sélection 2022 et les membres du staff sont associés."

"D'abord ce sont les êtres humains qui parlent au-delà des joueurs et on le fait en restant à notre place. On est des joueurs, on a cette façon-là de nous exprimer, mais c'est humainement qu'on s'est exprimés à travers cette lettre", a justifié Raphaël Varane au micro d'Europe 1 Sport.

Pour rappel, Génération 2018, est un fonds destiné à financer des actions sociétales, fonds créé par les champions du monde il y a quatre ans après leur sacre en Russie.

>> LIRE ÉGALEMENTBrassard inclusif à la Coupe du monde...


Lire la suite sur Europe1