Lettre à Barbara Pompili, écologiste de télé-réalité

Par Jean-Paul Pelras*
·1 min de lecture
Barbara Pompili a participé à l'émission de M6 « Top Chef ».
Barbara Pompili a participé à l'émission de M6 « Top Chef ».

Madame la Ministre,

En septembre dernier, j'écrivais, ici même dans Le Point, au Premier ministre pour lui signifier mon indignation concernant votre prise de position en faveur du mouvement dit des Coquelicots, qui, rappelons-le, considère les tenants de l'agriculture comme étant des empoisonneurs. Une position partisane et de surcroît officielle, puisque vous avez vous-même ratifié l'appel de ce mouvement si peu apprécié par ceux qui, loin des idéalistes donneurs de leçons, parviennent tout de même à nourrir 67 millions d'individus, 365 jours par an. Et voilà que vous récidivez dans Top Chef, émission de télé-réalité diffusée mercredi dernier à laquelle vous avez participé en dégustant des plats écologiquement engagés. Il s'agissait d'une « épreuve verte » tournée au ministère de l'Environnement pendant le confinement de novembre en présence du chef Mauro Colagreco. Au menu : tartare de fourmis, larves de grillons et insectes en tacos. L'occasion pour vous de diaboliser une nouvelle fois l'utilisation des pesticides.

À LIRE AUSSILoi climat : la guerre des engrais est déclarée

Votre vision à l'égard des pratiques agricoles étant, à ce titre, bien réductrice, car ces phytosanitaires que vous condamnez à la moindre occasion permettent de sauver, est-il nécessaire de le rappeler à un membre du gouvernement, les cultures menacées par les maladies et les ravageurs tout en garantissant, loin des théories de salon et dans le respect des normes imposées, une autosuf [...] Lire la suite