Publicité

Lettre à Alain Finkielkraut : « Bravo pour votre émission sur l’amour »

Cher Monsieur,

Bravo pour votre émission « Répliques » sur l’amour. Que de haine entre les protagonistes !

Soyons justes, cette passion triste, pour adopter l’expression convenue, anime plutôt ceux qui « savent » ce qu’est l’amour et vivent dans la lumière de la déconstruction. Les autres, ceux qui tâtonnent en s’aidant de l’art, la littérature et la poésie pour s’éclairer, semblent plus sereins. Le paradoxe est à son comble quand « ceux qui savent », armés de leurs statistiques, en viennent à dénoncer la violence oppressante du mâle, surtout dans sa version patriarcale, avec une telle violence !

Félicitations pour la façon dont vous avez su arbitrer le match

Félicitations pour la façon dont vous avez su arbitrer le match sans vous départir de votre sang-froid (même dans les moments crus) : j’admire mais attention, vous prenez un risque ! La dépression survient souvent comme une implosion chez ceux qui se sont contenus sans pouvoir exploser. De ce point de vue, votre invitée, la virago qui ne se veut dupe de rien, et a remplacé le romantisme par un champ de ruine dans lequel elle se dresse triomphante (en rempart contre le mâle), n’a pas de souci à se faire : elle devrait être à l’abri.

Arrivé à mon âge, on se déleste. Or précisément, je jette en ce moment à la corbeille des documents accumulés au fil des ans qui ont le mérite de me remettre en mémoire une autre époque, celle où l’on vivait dans l’erreur en toute innocence, celle où les wokistes n’avaient encore év...


Lire la suite sur LeJDD