Letizia, Rania et Abdallah II, Frederik, Albert II, après Londres, destination New York

© Reuters - News Pictures - AFP - SIPA

![CDATA[

Après Londres, Big Apple. Si la reine Letizia d’Espagne n’était pas au bras de son époux, le roi Felipe VI, pour monter les marches de la chapelle Saint-George de Windsor ce lundi 19 septembre 2022, et le prince héritier Frederik de Danemark à celui de sa mère la reine Margrethe II, c’est tout simplement parce qu’ils devaient s’envoler pour les Etats-Unis. L’un comme l’autre était attendu pour divers engagements à New York, dans le cadre de l’Assemblée générale des Nations unies qui s’y ouvrait le lendemain.

De même, sitôt achevée la cérémonie célébrée à l’abbaye de Westminster, la reine Rania et le roi Abdallah II de Jordanie et le prince Albert II de Monaco ont rejoint les USA.

Quant à la reine Maxima des Pays-Bas, elle avait prévu de ne partir pour New York, où elle se rend avec sa casquette de représentante spéciale du secrétaire général des Nations unies pour la finance inclusive pour le développement, que mardi soir. En tant qu’épouse du souverain néerlandais, elle se devait d’être à ses côtés, ce jour-là à La Haye pour la cérémonie très protocolaire du Prinsjesdag, à laquelle participait, pour la première fois, leur fille aînée, la princesse héritière Catharina-Amalia.

À lire aussi Les familles royales très nombreuses aux funérailles de la reine Elizabeth II


Lire la suite sur ParisMatch]]