Letizia d’Espagne, trop ambitieuse ? Quand la reine déclarait qu’elle n’aurait jamais d’enfant

L’auteur Leonardo Faccio a décortiqué toute la vie de Letizia d’Espagne avant son arrivée dans la famille royale. Son livre, Letizia, la reine impatiente, fait déjà polémique en Espagne, car il décrit la reine comme une femme de caractère, ambitieuse et dominatrice. Interviewé par Vanity Fair le 16 février, l’auteur explique que "ses collègues se souviennent d’elle comme d’une femme responsable, perfectionniste et despote. Les membres de la famille n’oublient pas son caractère obsessionnel et dominant. Les journalistes la voient comme obsédée par son image".

Autant de qualificatifs qui font de la femme décrite une vraie ambitieuse, prête à tout pour réussir. Selon l’auteur, à l’époque, Letizia était bien loin des préoccupations de maternité et de vie de famille, mais était bien plus obsédée par sa réussite personnelle et professionnelle.

C’est sa rencontre avec le roi Felipe VI qui l’a convaincue d’avoir des enfants et de construire une vie de famille solide, avec ses deux filles Leonor et Sofia. Aujourd’hui, elle affiche d’ailleurs une vraie complicité avec ses deux adolescentes. Ses filles ont d’ailleurs récemment cassé leur tirelire pour combler leur mère. Letizia veille à donner l'image d'une famille unie à chacune de leurs sorties.

Le livre de Leonardo Faccio dresse un portrait qui pourrait bien nuire à la reine. Il y revient sur ses relations passées et notamment sur son lien encore très présent avec son ex-mari. Il n’hésite pas non plus à dévoiler quelques éléments sur

Retrouvez cet article sur GALA

"Égoïste et méchante" : Meghan Markle étrillée par le biographe du prince Charles
Les Enfoirés : après Jean-Jacques Goldman, Zazie hésite à arrêter
Mort de Kobe Bryant et Gigi : sa veuve Vanessa saisit la justice, le pilote de l'hélicoptère mis en cause
“Elle ne veut plus y penser” : Elizabeth II, “attristée” par Meghan et Harry, a tourné la page
Le prince Andrew dans la tourmente : son alibi mis en cause