L'Etat vient au secours du domaine de Chantilly

·1 min de lecture

C'est un "coup de pouce" qui pourrait être salvateur. Fin janvier, le château de Chantilly (Oise) lançait un appel à l'aide. Privé de touristes en raison de l'épidémie de Covid-19, il annonçait alors que sa trésorerie serait "quasiment à zéro" en avril. Sa requête a été entendue. L'Etat a accordé une aide "exceptionnelle" de 4,5 millions d'euros "qui lui permettra de tenir au moins jusqu'à l'été", s'est félicitée mercredi cette institution muséale qui abrite la deuxième collection d'art ancien de France. "La crise sanitaire a conduit à une baisse très significative des recettes du domaine (billetterie, privatisation du site, boutiques). Or, son statut public très particulier, lié au fait qu’il a été légué par le duc d’Aumale à l’Institut de France, ne le rend pas éligible aux mesures dont ont bénéficié les structures patrimoniales de droit privé", comme le chômage partiel pour ses 132 salariés, ont expliqué les ministères de l'Economie et de la Culture dans un communiqué conjoint.

Fin janvier, l'administrateur général du domaine, Christophe Tardieu avait appelé l'Etat à l'aide, les cinq mois de fermeture en 2020 ayant occasionné 5 à 6 millions de pertes. Cette aide exceptionnelle, versée via les moyens prévus dans le plan de relance, "permettra au domaine d’avoir la trésorerie nécessaire pour passer la crise et préserver ses salariés", estiment les ministères. "Le montant de cette aide pourra être révisé (...) en fonction de la date de réouverture effective du domaine", précisent-ils. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Vous ne pourrez peut-être plus vous rassembler à plus de 6 personnes à l’extérieur
En mal de devises, la Syrie arrête d’importer des smartphones !
La plus grande peinture du monde vendue aux enchères à Dubaï
Chine : à Pékin, la vaccination récompensée par des coupons de supermarché
Joe Biden somme la Turquie de renoncer au système de défense antimissile acheté à la Russie