L'Etat va demander à EDF de vendre davantage d'électricité à bas prix

·1 min de lecture
© AFP

Le gouvernement va demander à EDF de vendre davantage d'électricité à bas prix à ses concurrents, afin de tenir sa promesse de limiter la hausse de la facture d'électricité des Français à 4% en 2022, malgré la flambée des cours, a annoncé jeudi le ministre de l'Economie Bruno Le Maire.

Une mesure qui coûtera entre 7,7 milliards et 8,4 milliards à EDF

Le gouvernement, qui avait déjà réduit au maximum la principale taxe sur l'électricité, mesure insuffisante pour contenir cette flambée, va "mettre en oeuvre une mesure complémentaire en augmentant de 20 térawattheures (TWh) le volume d'électricité nucléaire vendu à prix réduit par EDF à ses concurrents, pour le faire passer à titre exceptionnel de 100 à 120 TWh", a annoncé le ministre dans un entretien publié sur le site du Parisien.

Cette mesure coûtera entre 7,7 milliards et 8,4 milliards d'euros à EDF, a estimé Bruno Le Maire.

Retrouvez cet article sur Europe1

VIDÉO - France : énième retard (et surcoût) pour l'EPR nucléaire de Flamanville

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles