Dans l'Estonie post-soviétique, des kolkhozes aux technologies de pointe

Après son indépendance, l'Estonie est reparti d'une feuille blanche : elle a profité des années de flottement après la chute du communisme chez le voisin russe pour se rapprocher de l'Europe et de l'OTAN, dont elle est aujourd'hui membre à part entière. Nos reporters Sylvain Rousseau et Achraf Abid se sont rendus à Tallinn et dans ses environs, pour voir comment et pourquoi l'Estonie a embrassé un libéralisme décomplexé, dès la chute de l'URSS.

Retrouvez notre série sur les 30 ans de la chute de l'Union soviétique :

En Ukraine, la "décommunisation" et la chute des symboles soviétiques

Trente ans après la dissolution de l’URSS : Staline regretté en Russie ?

Géorgie post-soviétique : une émancipation sous la tutelle de l'Église orthodoxe

Russie : une course à l'espace plus que jamais d'actualité

Une émission préparée par Patrick Lovett et Wassim Cornet.


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles