L'Espagne répond au Venezuela et expulse son ambassadeur

Inigo Mendez de Vigo, le porte-parole du gouvernement espagnol. L'Espagne a déclaré vendredi l'ambassadeur du Venezuela persona non grata en représailles à une mesure similaire prise la veille par le gouvernement vénézuélien envers l'ambassadeur espagnol en poste à Caracas. /Photo prise le 28 octobre 2017/REUTERS/Sergio Perez (Reuters)

MADRID (Reuters) - L'Espagne a déclaré vendredi l'ambassadeur du Venezuela persona non grata en représailles à une mesure similaire prise la veille par le gouvernement vénézuélien envers l'ambassadeur espagnol en poste à Caracas.

L'ambassadeur du Venezuela à Madrid dispose de 72 heures pour quitter le pays, a déclaré le porte-parole du gouvernement espagnol, Inigo Mendez de Vigo, expliquant la décision par "le principe de réciprocité qui prévaut en diplomatie".

Le ministre vénézuélien des Affaires étrangères, Jorge Arreaza, a dit jeudi que l'expulsion du diplomate espagnol était une réponse "aux constantes agressions et à l'ingérence répétée de la part du gouvernement espagnol dans les affaires intérieures de notre pays".

L'Union européenne a "fermement condamné" vendredi la décision du gouvernement du président Nicolas Maduro et demandé son annulation afin de rétablir des relations diplomatiques normales entre les deux pays.

(Paul Day, avec Robert Jan Bartunek à Bruxelles, Gilles Trequesser pour le service français)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles