L'Espagne met le cap sur l'Afrique où elle veut accroître sa présence économique

franceinfo Afrique avec AFP
·1 min de lecture

Le Premier ministre espagnol Pedro Sanchez entame une mini-tournée en Afrique, en Angola puis au Sénégal, les 8 et 9 avril, avec deux préoccupations principales : limiter l'immigration clandestine vers les îles Canaries et renforcer les relations commerciales avec le continent, où l'Espagne se sent "sous-représentée".

Economie et immigration

Accompagné de nombreux patrons espagnols, le responsable socialiste commencera son voyage en Angola, où il sera reçu par le président Joao Lourenço. L'ancienne colonie portugaise est engagée dans un processus de diversification de son économie afin de réduire sa dépendance au pétrole.

Le Premier ministre espagnol s'envolera ensuite pour le Sénégal, partenaire crucial dans la lutte contre l'immigration clandestine. Depuis l'an dernier, l'archipel espagnol des Canaries est débordé par l'afflux de milliers de migrants partis des côtes nord-ouest de l'Afrique sur des embarcations de fortune et Madrid tente de convaincre les pays d'origine de rapatrier ces migrants.

Dans le cadre de la première visite en six ans d'un chef de gouvernement espagnol au Sénégal, M. Sanchez rendra visite à la soixantaine de policiers espagnols collaborant avec les autorités locales contre les réseaux de passeurs. Il rencontrera également les militaires espagnols soutenant depuis le Sénégal l'opération militaire française Barkhane contre les organisations jihadistes au Sahel.

Frappée de plein fouet par la crise économique provoquée par la pandémie, l'Espagne, très (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi