L'Espagne légalise l'euthanasie, "une avancée démocratique et de civilisation"

·1 min de lecture

Le parlement espagnol a approuvé définitivement, jeudi, la légalisation de l'euthanasie, faisant de l'Espagne l'un des rares pays au monde permettant à un patient atteint d'une maladie incurable de mourir pour mettre fin à ses souffrances. Cette loi, qui doit entrer en vigueur en juin, a été adoptée, grâce notamment aux voix de la gauche et du centre, par une large majorité de 202 députés sur 350, une partie de l'hémicycle se levant et applaudissant longuement à l'annonce du décompte. Plus de 140 députés de droite et d'extrême droite ont voté contre, tandis que 2 se sont abstenus.

Le Premier ministre socialiste Pedro Sanchez, qui avait fait de cette loi une priorité, s'en est réjoui, qualifiant l'Espagne dans un tweet de "pays plus humain, plus juste et plus libre". "Grâce à toutes les personnes qui ont combattu sans relâche pour que le droit à mourir dignement soit reconnu en Espagne", cette loi "devient enfin une réalité", a-t-il ajouté.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Une loi "qui prouve que la société espagnole évolue"

"C'est une bonne nouvelle qu'une loi qui permet à des gens de mettre fin dignement à de souffrances inutiles soit adoptée", réagit Lluís R...


Lire la suite sur Europe1