L'Espagne dévoile un plan anti-fake news en vue des législatives

Une centaine de policiers seront mobilisés en Espagne pendant la campagne en vue des élections législatives du 28 avril afin de prévenir la diffusion de fausses informations sur internet, a déclaré vendredi le ministère de l'Intérieur. /Photo d'archives/REUTERS/Kacper Pempel (Reuters)

MADRID (Reuters) - Une centaine de policiers seront mobilisés en Espagne pendant la campagne en vue des élections législatives du 28 avril afin de prévenir la diffusion de fausses informations sur internet, a déclaré vendredi le ministère de l'Intérieur.

Les policiers surveilleront particulièrement Facebook, son application de messagerie instantanée WhatsApp, Twitter et d'autres réseaux sociaux dans le cadre d'un plan qui sera lancé le 1er avril pour protéger le déroulement du scrutin, a ajouté le ministère.

Les réseaux sociaux promettent régulièrement de retirer les informations trompeuses de leurs plateformes et de faciliter l'identification des publicités politiques qui y circulent.

Mais la Commission européenne a relevé le mois dernier que ni Google, ni Facebook, ni Twitter n'avcaient rempli leurs engagements alors que se profilent les élections européennes du 26 mai.

(Paul Day; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles