L'esclavage moderne, un fléau encore bien présent en France

C'est un sujet toujours d'actualité. L'esclavage a été aboli en 1848 en France et, pourtant, le travail forcé existe toujours sur notre territoire. Dans ce cas, on parle d'esclavage moderne. Il peut prendre la forme de travail forcé (domestique, industriel, etc.), de délinquance forcée et même d'exploitation sexuelle. Ce phénomène est resté longtemps sous silence, et il a fallu plusieurs grands procès pour en mesurer la gravité. Une condamnation historique en 2005 En 2005, la France a ainsi été condamnée pour la première fois par la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) pour ne pas avoir suffisamment réprimé un cas d'esclavage domestique. L'affaire remonte aux années 1990. Pendant quatre ans, une jeune Togolaise avait été employée sans rémunération par un couple parisien. Mais lors du procès en appel, les deux prévenus avaient été relaxés au pénal. La majorité des victimes sont des femmes, parfois même des mineures. Cela concerne aussi les hommes, en général des étrangers, originaires d'Afrique ou d'Asie du Sud-Est. Dans le monde, l'esclavage moderne toucherait environ 40 millions de personnes.