L'ESA annonce le lancement de sa propre mission sur Vénus à l'horizon 2030

·1 min de lecture

Elle est notre plus proche voisine. Et pourtant, Vénus est inhabitable. Raison pour laquelle l'Agence spatiale européenne a décidé d'aller l'explorer, et a choisi jeudi 10 juin la sonde EnVision. Cette annonce intervient une semaine après l'annonce par la Nasa de deux nouvelles missions vers Vénus, Davinci+ et Veritas, entre 2028 et 2030.

La sonde EnVision, qui était en compétition avec une autre mission appelée Theseus, a finalement été sélectionnée par le comité du programme scientifique de l'ESA pour sa technologie "révolutionnaire", explique l'agence dans un communiqué. Le budget global de la mission s'élève à 610 millions d'euros, a précisé l'ESA qui compte 22 Etats membres. L'orbiteur embarquera une série d'instruments européens permettant d'offrir "une vue globale de la planète, de son noyau interne à sa haute atmosphère, afin de déterminer comment et pourquoi Vénus et la Terre ont évolué si différemment".

>> A lire aussi - Direction Vénus : la NASA annonce deux nouvelles missions d’exploration

Vénus a beau avoir à peu près la même taille et la même composition que la Terre, elle a connu un changement climatique spectaculaire, évoluant "dans une atmosphère toxique et est enveloppée d’épais nuages riches en acide sulfurique", détaille l'ESA. L'opportunité de lancement d'EnVision la plus proche est 2031, et d'autres options sont possibles en 2032 et 2033. Après son décollage, EnVision mettra environ 15 mois pour atteindre sa destination, et 16 mois supplémentaires pour caler (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Un personnage numérique "NFT" vendu à un prix faramineux
Andorre jette l’éponge sur son projet d'aéroport, risque sur la sécurité des vols !
Vaccin Covid-19 : l’Afrique doit obtenir d’urgence des centaines de millions de doses, avertit l’OMS
Des candidats aux municipales épinglés pour des achats prohibés de posts Facebook
Croissance, inflation... la BCE relève ses prévisions pour l'économie de la zone euro

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles