Les USA veulent créer une coalition contre l'Iran, selon une ambassadrice

Les Etats-Unis vont travailler à la mise en place d'une coalition internationale pour "repousser" l'Iran, a annoncé jeudi l'ambassadrice des Etats-Unis aux Nations unies, Nikki Haley (photo). /Photo prise le 14 décembre 2017/REUTERS/Yuri Gripas

WASHINGTON (Reuters) - Les Etats-Unis vont travailler à la mise en place d'une coalition internationale pour "repousser" l'Iran, a annoncé jeudi l'ambassadrice des Etats-Unis aux Nations unies.

Nikki Haley a fait cette déclaration en présentant à la presse des morceaux d'armes qu'elle a qualifiés de preuves liant fermement l'Iran aux armes utilisées dans la guerre au Yémen.

"Vous nous verrez construire une coalition pour véritablement repousser l'Iran (...)", a déclaré Nikki Haley lors d'une conférence de presse. Elle se tenait devant ce qu'elle a dit être comme un missile iranien tiré du Yémen en Arabie saoudite.

Dans un hangar militaire, les Etats-Unis ont exposé jeudi pour la première fois des pièces présentées comme étant de l'armement iranien fourni aux milices chiites houthies au Yémen soutenues par l'Iran.

L'Iran a toujours démenti avoir fourni de telles armes aux Houthis.

Reuters a pu accéder au hangar, situé à la Joint Base Anacostia-Bolling à côté de Washington où le Pentagone a exposé les morceaux d'armes et expliqué comment il en avait conclu qu'elles venaient d'Iran.

Parmi les armes exposées, figurent des restes carbonisés de ce que le Pentagone a dit être un missile balistique de courte portée fabriqué en Iran et tiré du Yémen le 4 novembre contre l'aéroport international du roi Khaled, situé à une trentaine de kilomètres de la capitale, Ryad, ainsi qu'un drone et une arme anti-char récupérés au Yémen par les Saoudiens.

Une coalition de pays arabes menée par l'Arabie saoudite bombarde le Yémen depuis le printemps 2015 en soutient au gouvernement yéménite.


(Phil Stewart avec Michelle Nichols aux Nations unies; Danielle Rouquié pour le service français)

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages