Les USA demandent aux Kurdes d'Irak de repousser leur référendum

Les Etats-Unis ont demandé aux autorités régionales kurdes d'Irak de repousser leur référendum sur l'indépendance, mais le calendrier est maintenu. La requête a été transmise par le secrétaire d'Etat américain Rex Tillerson lors d'un entretien téléphonique vendredi avec le président du Gouvernement régional du Kurdistan irakien, Massoud Barzani (photo). /Photo prise le 6 juillet 2017/REUTERS/Azad Lashkari

ERBIL, Irak (Reuters) - Les Etats-Unis ont demandé aux autorités régionales kurdes d'Irak de repousser leur référendum sur l'indépendance prévu le 25 septembre, mais le calendrier est maintenu, a précisé samedi un proche conseiller du président du Kurdistan irakien.

La requête a été transmise par le secrétaire d'Etat américain Rex Tillerson lors d'un entretien téléphonique vendredi avec le président du Gouvernement régional du Kurdistan irakien (GRK), Massoud Barzani.

"La date est maintenue, le 25 septembre, aucun changement", a déclaré Hoshiyar Zebari, proche conseiller de Barzani.

Les Kurdes d'Irak, qui jouissent d'une large autonomie, ont annoncé début juin la date de ce référendum, initiative rejetée par le gouvernement irakien, à Bagdad, et par les autorités turques. Le département américain d'Etat s'était dit à l'époque préoccupé par cette consultation susceptible de détourner l'attention au détriment de "priorités plus urgentes" comme la lutte contre les djihadistes de l'Etat islamique.

"Sur le sujet du report du référendum, le président Barzani a affirmé que le peuple de la région du Kurdistan espérerait des garanties et des alternatives pour leur avenir", indique le communiqué du GRK dévoilant la requête américaine.

(Maher Chmaytelli; Henri-Pierre André pour le service français)

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages