Les sanctions tombent après AC Ajaccio - Le Havre, sept matchs fermes pour Coutadeur

PRÉ-BARRAGE – Jeudi soir, la commission de discipline de la LFP a annoncé une série de sanctions après le pré-barrage très polémique entre l’AC Ajaccio et Le Havre. Le Corse Mathieu Coutadeur, le plus sévèrement puni, a écopé d’une suspension de sept matchs.

(Crédit AFP)

Il fallait s’y attendre. La commission de discipline de la LFP n’a pas tardé à sévir après les incidents ayant émaillé le pré-barrage de Ligue 2 entre l’AC Ajaccio et Le Havre. Ainsi, elle a annoncé jeudi soir une série de sanctions prises à l’encontre des acteurs de ce match si polémique.

Mathieu Coutadeur a été le plus sévèrement puni, avec une suspension de sept matchs ferme. Le milieu ajaccien avait écopé d’un carton rouge pendant la prolongation pour avoir bousculé l’arbitre de la rencontre, Frank Schneider. Joris Sainati, son coéquipier, s’est vu pour sa part suspendre deux matchs, dont un avec sursis.

Du côté du HAC, Jean-Philippe Mateta a écopé d’un match de suspension. L’attaquant avait reçu un carton rouge pour sa célébration de but jugée provocatrice et qui avait conduit à une bousculade. Le défenseur Denys Bain a, lui, été suspendu pour trois matchs, dont un avec sursis.

Reste le cas d’Olivier Pantaloni. Le dossier concernant le coach de l’ACA reste pour le moment en suspens. Exclu durant la rencontre, il avait été aperçu sur le bord du terrain au moment de la séance de tirs au but.

Dimanche, Ajaccio était venu à bout du Havre (2-2 a.p., 5-3 aux t.a.b.) après une soirée marquée par plusieurs incidents. Les Normands avaient par la suite réclamé le gain du match, lui-même reporté de deux jours après le caillassage de leur bus par des supporters corses. La LFP a débouté Le Havre mardi. L’ACA a ainsi reçu mercredi Toulouse, sur terrain neutre et à huis clos, pour e barrage aller d’accession à la Ligue 1. Un match remporté 3-0 par le TFC.