Les rebelles ont quitté le Kalamoun oriental, près de Damas

BEYROUTH (Reuters) - Aux termes d'un accord conclu avec le gouvernement syrien, tous les rebelles du Kalamoun oriental, à une quarantaine de kilomètres au nord-est de Damas, ont quitté la région désormais contrôlée par les forces loyalistes, rapporte mercredi le service de presse du Hezbollah libanais.

La télévision syrienne a montré un convoi motorisé des forces de sécurité syriennes entrant dans le village de Rouhaïba, acclamé par des civils.

L'accord conclu vendredi dernier entre les insurgés et Damas a permis ces derniers jours le départ d'environ 3.700 rebelles et de leurs proches.

Un dernier convoi de 38 autocars a quitté la région mercredi à l'aube. La télévision syrienne précise que les insurgés évacués ont pris la direction des secteurs rebelles d'Idlib et de Djarablous, dans le nord du pays.

Il ne reste plus qu'une poche de résistance rebelle près de Damas, au sud de la capitale, où se trouvent le camp de réfugiés palestiniens de Yarmouk et le quartier de Hadjar al Assouad. Les forces gouvernementales bombardent cette enclave.

(Dahlia Nehme, Guy Kerivel pour le service français)