Les pharmaciens peuvent désormais prescrire des antibiotiques sans ordonnance contre ces deux maladies

Un arrêté publié au Journal officiel autorise les pharmaciens à prescrire des antibiotiques en cas de cystites ou d’angines.

Certains critères doivent être respectés afin que le pharmacien puisse délivrer un traitement. (Getty Images)

C'est maintenant officiel. Ce mardi 17 juin, un arrêté publié au Journal officiel élargit officiellement certaines compétences des pharmaciens. Ces derniers sont maintenant autorisés à prescrire des antibiotiques dans deux cas. Précisément, ils peuvent délivrer des médicaments pour soigner une angine bactérienne à streptocoque du groupe A et la cystite aiguë non compliquée chez la femme.

Toutefois, certains critères doivent être respectés afin que le pharmacien puisse délivrer un traitement. En effet, l'angine doit être confirmée par un test oropharyngé et la cystite par un test urinaire. Il existe certains motifs d'exclusion pour la réalisation de ces tests comme l'âge du patient, un récent retour de voyage d'un pays tropical, une grossesse avérée, une éruption cutanée associée chez un enfant, un recueil insuffisant des informations médicales, une immunodépression ou un risque lié à une pathologie (VIH) ou à un médicament, une insuffisance rénale sévère, une antibiothérapie en cours pour une autre raison, etc.

D'après l'article 7 publié au Journal officiel, le pharmacien peut délivrer sans ordonnance après la réalisation des tests rapides d'orientation diagnostique, les médicaments "de la classe des antibiotiques préconisée pour le traitement d'une angine bactérienne à streptocoque du groupe A". "La liste des principes actifs entrant dans la composition des médicaments relevant de cette situation médicale est fixée dans l'annexe III au présent arrêté. Cette délivrance est conditionnée à la réalisation d'un test rapide oropharyngé d'orientation diagnostique des angines à streptocoque beta-hémolytique du groupe A dont le résultat est positif."

En cas de test positif pour la cystite, les pharmaciens peuvent administrer des médicaments "de la classe des antibiotiques préconisée pour le traitement d'une cystite aiguë non compliquée chez la femme. Cette délivrance est conditionnée à la réalisation du test urinaire d'orientation diagnostique de recherche a minima de nitriturie et de leucocyturie, dont le résultat est positif (nitriturie positive ou leucocyturie positive)".

Cette nouvelle mesure doit permettre de désengorger les cabinets de médecin et d'accélérer la prise en charge des patients. Si l’Union nationale des pharmacies de France (UNPF) se félicite d'une "excellente nouvelle pour les patients", le syndicat de médecins MG France dénonce une "mesure cache-misère".

Lire aussi