Les marchés détendus par la Fed et le résultat des législatives néerlandaises

Les marchés actions européens ont clôturé dans le vert, soutenus par la décision de la Fed de relever ses taux d’intérêt et le résultat des élections législatives aux Pays-Bas.

Le CAC 40 a gagné 0,56 % et l’Euro Stoxx 50 a grimpé, lui, de 0,70 %.

La Fed anticipe toujours trois hausses de taux au total cette année, alors que les marchés pouvaient redouter une accélération.

“Les marchés sont détendus d’abord parce que les Néerlandais ont voté pour l’Europe. Je suis convaincu que les Français vont voter de la même manière. L’autre raison, c’est que la hausse des taux est intervenue comme prévu. Elle serait le signe d’une économie américaine qui va mieux que prévu. C’est pourquoi une hausse des taux est acceptable. Mais le plus important, c’est que Janet Yellen a assuré que personne ne devrait craindre une hausse prochaine des taux”, estime Robert Halver, analyste économique chez Baader Bank.

Du côté des valeurs, à la Bourse de Paris, Renault a accusé pour la seconde séance consécutive la plus forte baisse du CAC 40 : – 3,55 %.

Le groupe est soupçonné par la Répression des fraudes d’avoir mis en place des “stratégies frauduleuses” depuis plus de 25 ans pour fausser des tests d’homologation de certains moteurs.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages