Les manifestations continuent au Venezuela, le bilan s'alourdit

Les forces de sécurité vénézuéliennes ont tiré des grenades lacrymogènes et au canon à eau sur des manifestants qui leur lançaient des pierres mercredi sur un pont de Caracas alors que le bilan des violences politiques s'est encore alourdi après la mort d'une vingt-septième personne. /Photo prise le 26 avril 2017/REUTERS/Marco Bello

CARACAS (Reuters) - Les forces de sécurité vénézuéliennes ont tiré des grenades lacrymogènes et au canon à eau sur des manifestants qui leur lançaient des pierres mercredi sur un pont de Caracas alors que le bilan des violences politiques s'est encore alourdi après la mort d'une vingt-septième personne.

Le bureau du procureur général a indiqué qu'un jeune homme de 22 ans, Christian Ochoa, était mort mardi soir après avoir été blessé par balles pendant une manifestation dans la ville industrielle de Valencia.

Malgré les violences, les opposants continuent à manifester pour exiger des concessions de la part du gouvernement du président Nicolas Maduro, dont les partisans ont aussi défilé mercredi dans les rues de Caracas pour dénoncer le "terrorisme" de l'opposition.

La police anti-émeute est intervenue pour disperser plusieurs milliers de manifestants qui tentaient de gagner le centre-ville en empruntant un pont autoroutier dans l'est de la capitale. Des échauffourées s'en sont suivies dans les rues adjacentes.

(Andrew Cawthorne; Tangi Salaün pour le service français)

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages