"Plus de suspense qu’une série Netflix" : Les internautes expriment leur impatience lors du discours d'Emmanuel Macron

Solène Sab
·4 min de lecture

Ce mercredi 31 mars, Emmanuel Macron s'est exprimé en direct de l'Élysée pour annoncer les nouvelles restrictions mises en place sur le territoire national afin de freiner la pandémie de coronavirus. Mais au bout de quelques minutes, les internautes ont fait part de leur impatience...

À 20 heures, ce mercredi 31 mars, le rendez-vous était donné. Emmanuel Macron allait faire une allocution pour annoncer des nouvelles mesures restrictives instaurées sur le territoire national. Depuis un an déjà, l'Hexagone, ainsi que le reste du monde, vivent au rythme de la pandémie de coronavirus. Mars 2020 restera une période gravée dans tous les esprits. Notre vie a basculé et a tourné au ralenti... Malheureusement un an plus tard, la situation est toujours aussi préoccupante. En France, les chiffres sont alarmants. Ce mardi 30 mars, le pic de novembre a été dépassé. Plus de 5.000 patients atteints de la Covid-19 sont en réanimation. Les hôpitaux sont saturés et la charge de travail du personnel soignant devient ingérable. Il fallait donc prendre de nouvelles mesures drastiques.

Une allocution très attendue

Emmanuel Macron a donc pris la parole ce mercredi 31 mars à 20 heures. Cette date était à la fois très attendue et redoutée par les Français. Qu'allait annoncer le président de la République ? Un troisième confinement comme celui de mars 2020 allait-il être instauré ? Les téléspectateurs se sont donc retrouvés derrière leurs écrans à 20 heures précise pour entendre le discours d'Emmanuel Macron. Cependant, rapidement et au bout de plusieurs minutes, les internautes ont fait part de leur agacement sur les réseaux sociaux. 

"Va droit au but"

Pour démarrer son allocution, Emmanuel Macron a fait le point sur la situation depuis un an, sur l'arrivée des variants qui a changé la stratégie gouvernementale et a également comparé la France aux autres pays européens. Son introduction a semblé "interminable" pour de nombreux Twittos, qui n'attendaient qu'une chose, l'énumération des nouvelles mesures. Un grand nombre d'internautes, très impatients, ont demandé au locataire de l'Élysée d'aller "droit au but" ou d'annoncer directement "les bails", puisque la situation est déjà connue de tous. Pour eux, le chef de l'État "tourne autour du pot". 

Les internautes trouvent l'introduction du discours d'Emmanuel Macron trop
Les internautes trouvent l'introduction du discours d'Emmanuel Macron trop "longue".
Les internautes trouvent l'introduction du discours d'Emmanuel Macron trop
Les internautes trouvent l'introduction du discours d'Emmanuel Macron trop "longue".
Les internautes trouvent l'introduction du discours d'Emmanuel Macron trop
Les internautes trouvent l'introduction du discours d'Emmanuel Macron trop "longue".
Les internautes trouvent l'introduction du discours d'Emmanuel Macron trop
Les internautes trouvent l'introduction du discours d'Emmanuel Macron trop "longue".
Les internautes trouvent l'introduction du discours d'Emmanuel Macron trop
Les internautes trouvent l'introduction du discours d'Emmanuel Macron trop "longue".
Les internautes trouvent l'introduction du discours d'Emmanuel Macron trop
Les internautes trouvent l'introduction du discours d'Emmanuel Macron trop "longue".
Les internautes trouvent l'introduction du discours d'Emmanuel Macron trop
Les internautes trouvent l'introduction du discours d'Emmanuel Macron trop "longue".
Les internautes trouvent l'introduction du discours d'Emmanuel Macron trop
Les internautes trouvent l'introduction du discours d'Emmanuel Macron trop "longue".
Les internautes trouvent l'introduction du discours d'Emmanuel Macron trop
Les internautes trouvent l'introduction du discours d'Emmanuel Macron trop "longue".
Les internautes trouvent l'introduction du discours d'Emmanuel Macron trop
Les internautes trouvent l'introduction du discours d'Emmanuel Macron trop "longue".
Les internautes trouvent l'introduction du discours d'Emmanuel Macron trop
Les internautes trouvent l'introduction du discours d'Emmanuel Macron trop "longue".
Les internautes trouvent l'introduction du discours d'Emmanuel Macron trop
Les internautes trouvent l'introduction du discours d'Emmanuel Macron trop "longue".
Les internautes trouvent l'introduction du discours d'Emmanuel Macron trop
Les internautes trouvent l'introduction du discours d'Emmanuel Macron trop "longue".

"Ignorer l'introduction"

Certains adeptes de Netflix se sont même demandés comment faire pour "ignorer l'introduction", comme le propose la plateforme de streaming. 

Les internautes rêvent d'un bouton
Les internautes rêvent d'un bouton "passer l'introduction" comme sur Netflix.
Les internautes rêvent d'un bouton
Les internautes rêvent d'un bouton "passer l'introduction" comme sur Netflix.
Les internautes rêvent d'un bouton
Les internautes rêvent d'un bouton "passer l'introduction" comme sur Netflix.
Les internautes rêvent d'un bouton
Les internautes rêvent d'un bouton "passer l'introduction" comme sur Netflix.
Les internautes rêvent d'un bouton
Les internautes rêvent d'un bouton "passer l'introduction" comme sur Netflix.
Les internautes rêvent d'un bouton
Les internautes rêvent d'un bouton "passer l'introduction" comme sur Netflix.
Les internautes rêvent d'un bouton
Les internautes rêvent d'un bouton "passer l'introduction" comme sur Netflix.

Finalement, Emmanuel Macron est bel et bien allé "droit au but". Il a annoncé qu'à partir de ce samedi 3 avril, le "confinement" tourné vers l'extérieur, déjà mis en place dans 19 départements, sera étendu à l'ensemble du territoire national. De plus, les écoles, les collèges ainsi que les lycées seront fermés pour une période de trois semaines. Les vacances scolaires sont donc unifiées pour toutes les zones. Le chef de l'État reste optimiste et espère un retour à la "normale" dès cet été, grâce à la vaccination de masse.

Ce contenu peut également vous intéresser :