Les futures révélations de la NASA sur "les mondes océaniques extraterrestres"

Crédit : NASA
Crédit : NASA

La fameuse agence spatiale américaine va annoncer des découvertes “sur les mondes océaniques de notre système solaire” dans une conférence de presse prévue demain jeudi.

La NASA a-t-elle découvert une forme de vie extraterrestre ? Ou de nouveaux océans sur l’une ou plusieurs planètes du système solaire ? L’agence spatiale américaine maintient le suspense avant la conférence prévue ce jeudi 13 avril à 20 h (heure française).

Mais elle laisse entendre que les chercheurs ont trouvé quelque chose qui pourrait avoir changé leur vision de la traque de la vie extraterrestre.

Elle a en effet évoqué dans un communiqué publié lundi sur son site internet de “nouveaux résultats […] sur les mondes océaniques de notre système solaire”. Mais pour en savoir plus, il faudra se connecter à sa chaîne YouTube, sur laquelle la conférence de presse sera diffusée en direct.

De l’eau sur les lunes de Saturne ?

Ces découvertes pourraient en fait venir de Saturne. La NASA a précisé que ces découvertes proviennent de la sonde Cassini et du télescope spatial Hubble. Or la sonde explore la planète géante gazeuse et ses lunes depuis 13 ans, mission qui doit s’achever en septembre.

L’un des satellites naturels de Saturne, Encelade, posséderait un océan “dynamique”, selon l’agence spatiale. Deux autres lunes, Titan et Mimas, sont suspectées d’abriter de l’eau.

“Mieux préparer la recherche de la vie extraterrestre”

Les découvertes qui seront révélées demain vont apparemment s’avérer cruciales pour la future mission de la sonde Europa Clipper, qui doit étudier Europe, l’une des 63 lunes de Jupiter, à partir de son arrivée à proximité de ce satellite en 2026.

La NASA a en effet spécifié dans son communiqué que “de nouvelles découvertes […] nous aideront à mieux préparer de futures explorations des mondes océaniques comme la mission Europa Clipper, dont le lancement est prévu en 2020, et plus largement la recherche de la vie extraterrestre”.

Un océan 10 fois plus profond que ceux de la Terre

Cette mission aura pour but de confirmer la présence d’un océan sous sa surface gelée, mais aussi de rechercher d’éventuelles traces de vie microbienne.

Selon les observations réalisées jusqu’ici, Europe, pourtant légèrement plus petite que notre Lune, pourrait posséder un océan 10 fois plus profond que les océans terriens et avec trois fois plus d’eau liquide. D’où le choix de l’étudier : elle est l’une des plus susceptibles d’abriter une forme de vie extraterrestre dans notre système solaire.