Les frappes contre Daech ont tué plus de 350 civils

WASHINGTON (Reuters) - Plus de 350 civils ont été tués dans les frappes ariennes de la coalition internationale contre l'Etat islamique en Irak et en Syrie depuis le début de l'opération en 2014, a annoncé dimanche l'armée américaine dans un communiqué.

Dans son rapport mensuel sur les victimes civiles des frappes de la coalition dirigée par les Etats-Unis contre l'EI, la Combined Joint Task Force ajoute qu'elle étudie 42 autres cas de décès qui pourraient être des civils.

Ce bilan donné par les Etats-Unis est nettement inférieur à celui communiqué par des groupes extérieurs. Selon Airwars, une association qui suit les frappes de la coalition, plus de 3.000 civils ont été tués depuis le début des opérations.

Le Pentagone a dit regretter "la perte non intentionnelle de vies civiles".

(Yasmine Aboutaleb; Danielle Rouquié pour le service français)

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages