Les Français particulièrement inquiets à l'idée de se reconfiner

Ingrid Bernard
·2 min de lecture
Le télétravail, plébiscité par les Français face à la seconde vague de l'épidémie de coronavirus. (Illustration - Crédits Getty)
Le télétravail, plébiscité par les Français face à la seconde vague de l'épidémie de coronavirus. (Illustration - Crédits Getty)

Emmanuel Macron annoncera ce mercredi soir les nouvelles mesures prises par le gouvernement afin de lutter contre l’épidémie de Covid-19. Les Français sont-ils prêts à un reconfinement ? Pour le savoir, LCI a mené un sondage en partenariat avec Harris Interactive.

Alors que la piste d’un reconfinement national semble être privilégiée face à la recrudescence des cas de Covid-19 au cours de ces dernières semaines, les Français “se montrent à la fois inquiets et résignés”. En témoigne une étude réalisée par LCI en partenariat avec l’institut de sondage Harris Interactive. 7 personnes interrogées sur 10 se disent inquiètes face à cette situation. 29% se disent même “très inquiètes”.

Conscients de l’importance de nouvelles restrictions face à la propagation du coronavirus, une majorité d’entre eux espère toutefois des mesures assouplies par rapport au printemps dernier. Si 54% des personnes interrogées se disent prêtes à affronter un nouveau confinement strict, tous les jours de la semaine comme au mois de mars 2019, 65% approuvent un confinement uniquement le week-end.

Le télétravail largement plébiscité

C’est à 20h, ce mercredi, qu’Emmanuel Macron entérinera les nouvelles mesures prises par le gouvernement. Selon des sources gouvernementales, la France s’orienterait vers un reconfinement national de quatre semaines. Les écoles maternelles et élémentaires devraient rester ouvertes pendant cette période, selon LCI, afin d’éviter le décrochage scolaire et permettre aux parents de travailler ou télétravailler dans les meilleures conditions. À noter que le port du masque pourrait être rendu obligatoire à partir de l’âge de 6 ans. L’avenir des collégiens et lycéens semble, pour l’heure, incertain. Auront-ils accès à leurs établissements ou assisteront-ils à leurs cours en visioconférence ? Rien n’est moins sûr. Les universités, de leur côté, devraient rester fermées.

Certains services publics devraient rester ouverts. Le télétravail devrait toutefois être renforcé, notamment dans le privé. Une mesure plébiscitée par les Français. Selon cette même étude réalisée, 78% des sondés approuveraient l’obligation de télétravailler pour les salariés dont l’emploi le permet.

Ce contenu peut également vous intéresser :