Les Français expatriés pourront se faire vacciner en France faute de mieux

Imane Lyafori et AFP
·1 min de lecture
Des Français font la queue devant l'aéroport de Sydney pour être rapatriés en France, le 2 avril 2020, due à la crise du Covid-19. (PETER PARKS / AFP) (Photo: PETER PARKS AFP)
Des Français font la queue devant l'aéroport de Sydney pour être rapatriés en France, le 2 avril 2020, due à la crise du Covid-19. (PETER PARKS / AFP) (Photo: PETER PARKS AFP)

VACCIN - La démarche pour se faire vacciner se précise pour les Français vivant à l’étranger. Le gouvernement a mis en place une stratégie pour permettre à ces Français expatriés de participer à la campagne de vaccination de leur pays de résidence, ou, à défaut, en France. Le nombre global de Français vivant à l’étranger est estimé autour de 2,5 millions, selon le ministère des Affaires étrangères.

Dès à présent, pour “84% des Français établis hors de France, une vaccination locale sera possible dans le pays de résidence avec des vaccins homologués par l’Union européenne”, a expliqué ce vendredi le secrétaire d’État chargé du Tourisme, des Français de l’étranger et de la Francophonie, Jean-Baptiste Lemoyne, au micro de RFI.

Seulement, un problème se pose pour les expatriés n’ayant pas cette possibilité. “Nous devons apporter des solutions pour les 16% des Français qui n’ont pas accès aux vaccins homologués par l’Union européenne”, a affirmé le secrétaire d’État.

Des négociations sont en cours avec les autorités locales de ces pays pour “acheminer des premières doses début mai”.

Une mesure que le ministre avait déjà évoquée le 11 décembre dernier, lors d’un entretien téléphonique avec les parlementaires représentant les Français de l’étranger sur la vaccination des expatriés. L’objectif doit rester le même à l’étranger: rendre un accès gratuit, disponible et non obligatoire aux vaccins, pour les e...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.