Les forces irakiennes lancent un nouvel assaut à Mossoul-Ouest

Des membres de la police fédérale dans une zone contrôlée par les forces irakiennes combattant l'EI dans l'ouest de Mossoul. Les forces irakiennes ont lancé dimanche un nouvel assaut contre le groupe Etat islamique retranché dans la vieille ville de Mossoul, son dernier bastion urbain en Irak, rapportent les autorités militaires. /Photo prise le 12 avril 2017/REUTERS/Andres Martinez Casares

BAGDAD (Reuters) - Les forces irakiennes ont lancé dimanche un nouvel assaut contre le groupe Etat islamique retranché dans la vieille ville de Mossoul, son dernier bastion urbain en Irak, rapportent les autorités militaires.

La deuxième ville d'Irak, capturée par les djihadistes il y a près de trois ans, a été en grande partie reprise par les troupes gouvernementales et leurs alliées depuis le lancement d'une opération de reconquête en octobre dernier.

Mais l'offensive piétine depuis plus d'un mois face aux ruelles de la vieille ville, où chars et véhicules lourds ne peuvent pénétrer.

Selon un communiqué, la police fédérale a avancé de 200 mètres en direction de la mosquée Al Nouri, d'où le chef de l'EI Abou Bakr al Baghdadi s'était autoproclamé calife en 2014.

Les combats ont débuté au petit matin et les affrontements se déroulent maison par maison, a déclaré un capitaine de la police fédérale.

"Les motos suicide sont désormais l'arme favorite de Daech (EI) à l'intérieur de la vieille ville", a dit cet officier. "Nous devons vérifier chaque maison pour éviter les assaillants sur des motos bourrées d'explosifs."

Quelque 400.000 habitants restent piégées dans la vieille ville, selon les estimations des autorités irakiennes.

(Ahmed Rachid, Isabel Coles; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages