Les Etats-Unis livrent des armes à l'armée libanaise

Déchargement d'équipement militaire fourni par les Etats-Unis à l'aéroport de Beyrouth. Les Etats-Unis ont commencé à livrer à l'armée libanaise pour près de 20 millions de dollars d'armes, dont des fusils d'assaut, des missiles antichars et des mortiers, à la suite de l'occupation ce mois-ci, pendant plusieurs jours, d'une ville frontière par des djihadistes. /Photo prise le 29 août 2014/REUTERS/ Mohamed Azakir (Reuters)

BEYROUTH (Reuters) - Les Etats-Unis ont commencé à livrer à l'armée libanaise pour près de 20 millions de dollars d'armes, dont des fusils d'assaut, des missiles antichars et des mortiers, à la suite de l'occupation ce mois-ci, pendant plusieurs jours, d'une ville frontière par des djihadistes, ont déclaré vendredi des responsables américains. L'ambassade des Etats-Unis à Beyrouth précise que les livraisons d'armes ont débuté jeudi et qu'elles comprennent, jusqu'à présent, 480 missiles guidés antichars, plus de 1.500 fusils M16-A4 et "de nombreux mortiers". D'autres mortiers, des lance-grenades, des mitrailleuses et des armes antichars arriveront "prochainement" et des munitions et de l'armement lourd suivront dans les semaines à venir, ajoute l'ambassade dans un communiqué. Des djihadistes, membres pour certains de la branche syrienne d'Al Qaïda, le Front al Nosra, ainsi que de l'Etat islamique, ont pris le contrôle de la ville d'Ersal, à la frontière syro-libanaise, avant de s'en retirer au bout de cinq jours d'affrontements. Il s'agit à ce jour de la plus importante incursion d'insurgés syriens au Liban depuis le début du conflit en 2011. (Alexander Dziadosz; Eric Faye pour le service français)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles