Les enfants nés pendant la pandémie ont des compétences réduites par rapport à ceux nés avant le Covid-19

·3 min de lecture
Selon une étude américaine, les enfants nés pendant la pandémie ont considérablement réduit leurs performances verbales, motrices et cognitives globales par rapport à ceux nés avant la pandémie.

Une nouvelle étude démontre que les enfants nés et élevés pendant la période des restrictions sanitaires ont des compétences verbales, motrices et cognitives considérablement réduites par rapport ceux nés avant la pandémie.

Une nouvelle peu rassurante pour les enfants nés sous l'ère Covid. Une étude américaine sur l'impact de la pandémie de Covid-19 sur le développement cognitif des jeunes enfants donne des résultats alarmants sur les compétences verbales, motrices et cognitives des nouveaux-nés. 

Si cette étude observationnelle n'a pas encore été validée par les paires, ses conclusions restent alarmantes. "C'est l'une des choses les plus inquiétantes que j'ai lues depuis un certain temps", a même déclaré sur Twitter le Dr. David Samadi, chirurgien américain de renommée mondiale spécialisé dans le cancer de la prostate.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

La peur d'attraper le Covid-19, la peur de perdre leur emploi, l'angoisse d'être enceinte pendant la pandémie, le défi de devoir garder son boulot tout en devant s'occuper de ses enfants à la maison... l'étude s'est inquiétée de tous ces facteurs d'anxiété chez les parents ainsi que des opportunités éducatives et sociales manquées par les enfants.

Les chercheurs du Rhode Island Hospital et de l'Université Brown se sont basés sur une vaste étude en cours sur le développement neurologique de l'enfant en examinant les scores cognitifs généraux des jeunes enfants en 2020 et 2021 par rapport à la décennie précédente, entre 2011-2019.

Les hommes et les plus pauvres sont les plus touchés

Il en est ressorti que les enfants nés pendant la pandémie ont considérablement réduit leurs performances verbales, motrices et cognitives globales par rapport aux enfants nés avant la pandémie. De plus, les chercheurs ont constaté que les hommes et les enfants des familles socio-économiques inférieures ont été les plus touchés. Même en l'absence d'infection directe par le Covid-19 chez les parents ou chez l'enfant, les changements environnementaux associés à la pandémie tels que les confinements, la fermeture des école et d'autres établissements affectent de manière significative et négative le développement du nourrisson et de l'enfant.

VIDÉO - Dr Christian Recchia : "La crise Covid a un effet dévastateur chez les jeunes"

Pour expliquer cela, les scientifiques précisent que le cerveau du nourrisson naît avec "une immense capacité d'apprentissage, de remodelage et d'adaptation, mais il est sensible et vulnérable à la négligence et aux expositions environnementales qui commencent même avant la naissance". C'est pour cette raison que les environnements positifs et enrichissants favorisent un développement sain du cerveau alors que l'insécurité, le stress et le manque de stimulation peuvent altérer les systèmes cérébraux en cours de maturation et perturber les résultats cognitifs et comportementaux.

À LIRE AUSSI >> Covid-19 : les symptômes à long terme sont très rares chez les enfants âgés de 5 à 17 ans

De même que le stress, l'anxiété et la dépression pendant la grossesse peuvent avoir un impact sur le développement de la structure et de la connectivité du cerveau du fœtus et du nourrisson, pouvant entraîner des retards dans le développement moteur, cognitif et comportemental de l'enfant. 

Depuis le début de la pandémie de Covid-19, de nombreux parents ont subi des pertes d'emploi, le chômage partiel provoquant une insécurité alimentaire et du stress pouvant affecter directement les fœtus, nouveau-nés et nourrissons.

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles