Les Britanniques membres de l'EI doivent être tués, dit Williamson

Les Britanniques qui sont membres de l'Etat islamique en Syrie et en Irak doivent être pourchassés et tués, déclare le nouveau ministre britannique de la Défense, Gavin Williamson (photo), dans une interview au Daily Mail. /Photo d'archives/REUTERS/Peter Nicholls

LONDRES (Reuters) - Les Britanniques qui sont membres de l'Etat islamique en Syrie et en Irak doivent être pourchassés et tués, déclare le nouveau ministre britannique de la Défense dans une interview au Daily Mail.

Gavin Williamson, dont l'interview a été diffusée mercredi soir, précise que les djihadistes britanniques détestent ce que représente le Royaume-Uni et estime que les frappes aériennes peuvent être utilisées contre les quelque 270 Britanniques se trouvant encore en Syrie et en Irak avec l'organisation fondamentaliste sunnite.

"Très simplement, mon avis est qu'un terroriste mort ne peut plus faire du mal à la Grande-Bretagne", a déclaré Gavin Williamson au Daily Mail selon des extraits diffusés mercredi soir.

"Nous devrions faire tout ce que nous pouvons pour détruire et éliminer cette menace", ajoute-t-il.

Les Britanniques qui ont rejoint Daech ne doivent pas être autorisés à rentrer au Royaume-Uni, ajoute-t-il.

Gavin Williamson, qui est âgé de 41 ans, a remplacé Michael Fallon après la démission de ce dernier début novembre dans une affaire de harcèlement sexuel.

Des djihadistes britanniques connus comme Mohammed Emwazi, dit "John le djihadiste" ou Sally Jones, dite "la veuve blanche", ont été tués par des frappes aériennes britanniques ou américaines.

Après la mort de Sally Jones, Michael Fallon avait indiqué que les Britanniques qui choisissent de quitter le Royaume-Uni pour aller combattre dans les rangs de l'Etat islamique constituaient "une cible légitime".


(Alistair Smout; Danielle Rouquié pour le service français)

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages