Léonore Moncond'huy, la maire de Poitiers s'explique après la polémique sur l'aviation

Anthony Berthelier
·Journaliste au HuffPost
·1 min de lecture
Léonore Moncond'huy, la maire de Poitiers s'explique après la polémique sur l'aviation
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

POLITIQUE - “C’est triste, mais l’aérien ne doit plus faire partie des rêves d’enfants aujourd’hui.” Avec ces mots prononcés le 29 mars dernier en conseil municipal -comme vous pouvez le voir dans la vidéo en tête de l’article- la maire écolo de Poitiers a suscité un tollé national. Plusieurs ministres et nombreuses personnalités politiques majeures, souvent à l’extrême droite, parfois à droite et même certains de gauche ont vu dans cette nouvelle sortie la preuve du “dogmatisme” des élus EELV.

Jean Baptiste Djebbari, le ministre des Transports et ancien pilote de ligne a notamment fustigé des élucubrations “autoritaires et moribondes”. Ce dont Léonore Moncond’huy se défend dans une série de messages publiée sur son compte Twitter samedi 3 avril dans la soirée. Elle y revient notamment son choix de supprimer les subventions accordées aux aéroclubs de sa ville, décision “en cohérence” avec son “projet écologique”, guidée, selon elle, par la volonté de promouvoir d’autres types de structures.

“Nous avons dû prendre cette décision parce que nous devions dégager des fonds pour soutenir deux autres types de clubs: ceux qui étaient particulièrement menacés par le contexte du Covid (...) et ceux qui s’engagent particulièrement en faveur des quartiers prioritaires”, explique-t-elle, comme vous pouvez le voir ci-dessous, en ajoutant: “cette décision est aussi en cohérence avec le projet écologique global que nous portons. Aujourd’hui nos politiques économiques, éducatives et donc sportives doivent toutes nous aider à réduire autant que possible notre...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.