Leonor d'Espagne dans la lumière : elle franchit un grand pas

·1 min de lecture

La princesse héritière prend du galon. Encore en plein apprentissage au sein de la Couronne, Leonor d'Espagne vient de recevoir une nouvelle marque de confiance de la part du roi Felipe VI. Car le 24 mars prochain, c'est l'adolescente qui présidera seule la cérémonie célébrant les 30 ans de l'Institut Cervantes, institution en charge de la promotion de l’espagnol à travers le monde.

Une grande première pour la princesse des Asturies, que l'on verra symboliquement déposer un exemplaire de la Constitution espagnole et de Don Quichotte à la Caja de las Letras de l'organisme, où la coutume veut que des artistes ou intellectuels viennent déposer une trace de leur travail dans un coffre. En octobre 2018, la future reine avait en effet lu l'Article 1 de la Constitution, texte fondamental pour la démocratie espagnole, à l'occasion de son tout premier discours officiel à l'Institut Cervantes. Deux ans plus tard, elle avait également fait une lecture de Don Quichotte avec l'infante Sofia pour la Journée mondiale du Livre, comme le veut la tradition outre-Pyrénées.

Preuve de plus que Leonor d'Espagne s'émancipe, un mois après une autre annonce ayant fait grand bruit. La Maison Royale a en effet révélé que l'héritière du trône espagnol allait quitter le cocon familial à la rentrée pour le pays de Galles, où l'adolescente modèle étudiera à l’Atlantic College, la prestigieuse école des rois choisie par la reine Letizia et Felipe d'Espagne. Et ce pendant les deux prochaines années, même si (...)

Lire la suite sur le site de GALA

VIDÉO - "Monsieur le Président, on n'est pas des chiens" : Pascal Praud interpelle Emmanuel Macron
Melanie Griffith et Antonio Banderas : leur fille Stella fait ses 1ers pas comme mannequin
« Bon anniversaire avec tes amours », la mère de Laeticia Hallyday poste une photo étonnante
William Leymergie conseiller conjugal : "Trop peu de maris réalisent qu'un mariage est un marathon"
Melania Trump affichée nue sur Twitter : la dernière humiliation