Leonardo DiCaprio et Brad Pitt réunis dans "Once Upon a Time... in Hollywood", l'ode au cinéma de Quentin Tarantino

Thierry Fiorile

Le cinéma lui a tellement donné que Quentin Tarantino lui dédie un conte de plus de deux heures et demie. Il était une fois à Hollywood (Once Upon a Time... in Hollywood) sort mercredi 14 août dans les salles de cinéma en France.


Ce conte puise dans les souvenirs d'enfance du réalisateur en Californie. Un conte, car le cinéma est plus beau que la vie, mais interdit d'en dire plus. Ce qu'il y a de moche à la fin des années 1960, c'est que Rick Dalton, interprété par Leonardo DiCaprio, n'est pas devenu John Wayne. Acteur de western télé, il ne peut compter que sur sa fidèle doublure, Cliff Booth, joué par Brad Pitt. Ces deux-là forment un couple magique, émouvant. Ils ne comprennent rien aux mutations en cours.

Ce qui est encore plus moche, c'est qu'en août 1969, Sharon Tate, actrice, épouse de Roman Polanski, sera assassinée par une bande d'allumés, "gourouisés" par Charles Manson. Comme le disait Bob Dylan, "les temps changent"... ce que confirme Leonardo DiCaprio : "Je suis nostalgique de nature. Une part de moi vit dans les années 1930 et 1940, quand j'écoute de la musique aussi. Et mes films préférés sont anciens."

Les années 1960 ont été non pas un âge d'or mais certainement une révolution. La grande époque des réalisateurs.

Leonardo DiCaprio

à franceinfo

"C'est pour ça que Quentin Tarantino a fait ce film, justifie (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi