L'envoi des chars américains Abrams en Ukraine encore reporté

L’Ukraine ne pourra pas compter sur les tanks américains dans l'immédiat. Washington avait promis à Kiev de lui fournir des chars Abrams dès la mi-septembre 2023 mais l’US Army a finalement décidé de prolonger la formation des soldats ukrainiens qui piloteront ces blindés. “À la demande de la partie ukrainienne, les exercices d’entraînement ont été prolongés de plusieurs semaines alors que se poursuit la modernisation de 31 chars américains, qui seront envoyés sur le front”, a confié à Voice of America, Martin O'Donnell, le porte-parole du commandement de l'armée américaine en Europe et en Afrique.

Ce sont près de 200 militaires ukrainiens qui devraient continuer d'améliorer leurs compétences en matière d'utilisation et de réparation des chars américains Abrams. Le Pentagone a justifié ce retard en affirmant mettre en place des mesures qui visent à répondre plus efficacement aux besoins immédiats de Kiev pour sa contre-offensive. Toujours selon les hauts gradés américains, les tanks de Washington devraient même permettre à Kiev de surmonter les redoutables fortifications russes présentes sur le millier de kilomètres qui constituent la ligne de front.

Pour l'instant, les efforts de l’armée de Volodimir Zelenski n'ont pas abouti à des victoires territoriales substantielles, les troupes ukrainiennes et leurs nouveaux véhicules blindés financés par l'Otan ayant subi des dommages considérables. Pour essayer de renverser la vapeur, les États-Unis vont aussi livrer des obus en uranium (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite