"L'envie m'a quitté" : Jean-Pierre Foucault révèle pourquoi il a "pratiquement" arrêté la télévision

Instant confession. Dimanche après-midi sur Europe 1, Didier Barbelivien recevait Jean-Pierre Foucault pour un nouveau numéro de son émission "Dis-moi ce que tu chantes". Le concept veut que l'invité se raconte à travers les chansons de son choix. Et dans la dernière ligne droite du programme, un classique de la chanson française, "J'me voyais déjà", signé Charles Aznavour, a été diffusé à l'antenne. L'occasion pour Jean-Pierre Foucault de se confier sur ses années télé, à partir de cet extrait du morceau : "Mes traits ont vieilli, bien sûr, sous mon maquillage. Mais la voix est là, le geste est précis et j'ai du ressort".

"Tu as connu ces moments-là, toi, où tu te dis 'oh, je ne suis plus à la mode ?'", l'a interrogé l'animateur-chanteur. L'homme aux plus de 50 ans de carrière dans l'audiovisuel a répondu par l'affirmative. "On est tous envahis par le doute à un moment. Et puis, en plus, avec la technologie moderne de l'audience, on se dit 'c'est peut-être la fin, c'est foutu'", a débuté Jean-Pierre Foucault.

"Je suis heureux comme je suis"

Il a alors dressé le constat suivant : "J'ai arrêté pratiquement la télévision. J'ai gardé les Miss et la Française des jeux. L'envie m'a quitté. La vie est bien faite parce que, quand je regarde la télé, je ne me dis pas 'j'aimerais y être'. Non. J'ai tellement été gâté dans ma vie personnelle et dans ma vie...

Lire la suite


À lire aussi

Carole Rousseau : "Pourquoi j'ai quitté TF1 pour C8"
Football : Kader Boudaoud quitte les commentaires à France Télévisions, Fabien Lévêque de retour
Laurence Boccolini : "Pourquoi je quitte Europe 1"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles