Publicité

"Je l'entends pleurer dans l'enclos" : Disparition d'Emile, Jessica traumatisée par un appel glaçant

Voilà plus de trois mois qu'Emile a disparu du Haut-Vernet et de nombreuses pistes ont été explorées pour le retrouver, en vain. Des personnes, elles, sont persuadées de savoir où il se trouve et livrent des témoignages horribles.

Le 8 juillet dernier, le petit Emile (2 ans) a disparu alors qu'il était sous la surveillance de ses grands-parents dans le village du Haut-Vernet (Alpes-de-Haute-Provence). Une affaire qui intrigue car toutes les pistes ont été évoquées, même celle de l'attaque d'un animal sauvage. Mais voilà, depuis le début de l'affaire, des personnes aux pouvoirs particuliers ont des certitudes qui font froid dans le dos.

Et certaines personnes proches du Vernet en ont été les premières victimes. C'est le cas de Jessica, responsable du centre de randonnées du Vernet, qui a témoigné pour le magazine Valeurs actuelles. Elle a reçu des coups de téléphone et certains étaient terrifiants. Des "médiums et autres radiesthésistes" lui ont d'ailleurs mis la chair de poule. Il y a eu un monsieur par exemple qui a déclaré avoir entendu "Émile pleurer dans l'enclos de ses ânes". Une vision d'horreur qui a été synonyme de cauchemars pour elle.

Des témoignages monstrueux

Depuis les premiers jours de la disparition d'Emile, des médiums ont tenté de retrouver sa trace, certains se rendant même sur place. En juillet, BFMTV avait fait un reportage montrant comment ces personnes s'invitaient dans l'enquête. Selon eux, le jeune Emile que tout le monde cherche était parfois "sous l'église", "dans une voiture", "une forêt". Chacun avait sa terrible version. Des médiums arrivaient même à obtenir jusqu'à 40 000 clics...

Lire la suite


À lire aussi

Disparition d'Emile, 2 ans : l'enfant entouré de dangers, les propos glaçants du maire et du préfet
Disparition d'Emile, 2 ans : Un camping-car a été contrôlé suite à l'appel d'un témoin
VIDEO "J'ai envie de pleurer" : Cristina Cordula infestée de punaises de lit, son appel au secours !