Lens-PSG : Frank Haise revient sur son chant après la belle victoire lensoise

La belle célébration des joueurs du RC Lens autour de leur coach Frank Haise, quelques minutes après la victoire lensoise contre le Paris Saint-Germain.
FRANCOIS LO PRESTI / AFP La belle célébration des joueurs du RC Lens autour de leur coach Frank Haise, quelques minutes après la victoire lensoise contre le Paris Saint-Germain.

FOOTBALL - Un exploit retentissant et fêté avec émotion. Héros de la soirée victorieuse du RC Lens pour sa centième sur le banc nordique, Franck Haise a poussé la chansonnette après le très bon résultat de ses joueurs contre le Paris Saint-Germain, battu pour la première fois de la saison.

Après ce succès 3-1 sur sa propre pelouse, le dauphin du PSG avait des envies de fête ce dimanche 1er janvier. À l’instar de son entraîneur, le premier à prendre le micro à l’issue de la rencontre pour chauffer tout un stade déjà acquis à sa cause. « Olélé, olala, mais qu’est-ce qui s’est passé ? On les a chicotés ! », a-t-il lancé, reprenant le chant d’après-match du vestiaire lensois les soirs de victoire.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Rapidement critiqué en ligne pour cet excès de bonheur lors d’un simple match de championnat, le coach lensois n’a pu s’empêcher de profiter de cette victoire précieuse devant 38 047 supporters, la meilleure affluence de la saison au stade Bollaert.

« La vie, c’est un kiff ! Quand on fait du football ou du sport, la vie c’est un kiff. On ne va pas se prendre la tête. Des moments comme ça, il faut les vivre à fond et basta », a exulté Frank Haise au micro d’Amazon Prime Vidéo à l’issue de cette rencontre entre le 1er et le deuxième du championnat de Ligue 1.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

« Je ne vais pas chanter tous les dimanches non plus »

Conscient du caractère exceptionnel de cette victoire pour sa centième apparition sur le banc du RC Lens, l’ancien joueur professionnel âgé de 51 ans a confié avoir laissé exploser ses émotions, lors de la conférence de presse d’après-match.

« C’était la 100e, c’était un match magnifique. On bat Paris. Je ne suis pas trop dans ce genre de choses mais ce sont les joueurs qui me l’ont demandé pour la 100e. Je n’ai pas un très bel organe, je suis désolé mais ça me faisait plaisir de le partager avec le public. C’était plutôt sympa. À un moment, dans la vie, il ne faut pas trop se prendre la tête non plus », a-t-il confié.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Et même si cette victoire ne restera pas dans les annales du championnat de France (même si elle vient mettre un terme à la belle invincibilité parisienne depuis le début de la saison), Frank Haise ne peut s’empêcher de savourer, une fois de plus. D’autant plus qu’il est l’un des acteurs majeurs de la remontée de l’équipe nordique dans l’élite. Après un bref retour en Ligue 1 lors de la saison 2014-2015, le RC Lens avait passé les cinq saisons suivantes en deuxième division, ne retrouvant l’élite qu’en 2020-2021, sous sa direction.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

« Que restera-t-il au final dans 5, 10, 15 ou 20 ans ? Ce sont les émotions. Les gens dans le stade s’en rappelleront - pas que j’ai chanté - mais de la victoire ! Je ne vais pas chanter tous les dimanches non plus, ne vous inquiétez pas ! », a glissé tout sourire le coach lensois pour conclure cette soirée de fête à Lens.

À voir également sur Le HuffPost :

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Lire aussi